HISTOIRE D’UN POÈME

Confus j’ai mes mots,
Labeur a été de les recueillir.

La lourdeur j’ai arrachée
De mon corps fatigué.

A ma détresse j’ai mis mon empreintes
A mes larmes, a ma douleur.

Je peur de ne plus savoir parler,
D’écrire pour pleurer,
De perdre mes mots au rythme du chagrin,

J’ai changerai mes rêves et mon désespoir
Pour une seule page blanche.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s