NUIT

Huile de Vincent van Gogh

En nous cachant, nos amours cherchaient la nuit,
En un seul corps se fondaient.
Me en rêvant de toi dans le vide je suis tombé
Et ses plaisirs ne renaîtront jamais.

Personne ne t’a aimé comme je t’ai aimais.
Comme je t’aime.
Personne ne t’a attendu comme je t’attendais,
Comme je t’attends.

Une autre nuit comme intruse arrive,
Celle que ne nous cachera plus,
Celle où tu anéantira nos rênes,
Celle que sans pitié me contraindra à partir.

Personne ne t’a aimé comme je t’aimais,
Comme je t’aime.
Personne ne t’a t’attendu comme je t’attendais,
Comme je t’attends.

Ne dévore pas mon triste repos,
N’arrête pas la mélodie d’amour,
Ne camoufle pas la peur sous te paroles,
Viens mon amour, ne me laisse pas mon aller.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s