DÉFIT

Le défi qui vient de ma souffrance
Entrave l’harmonie de mon être.
Je redoute que sans compassion la mort,
Arrache à un soupir son frémissement.

L’enjeu qui vient de la détresse
Accroît la lâcheté de l’attente.
Je crains que le temps d’un sanglot,
La défaite caressera mon corps.

Maintenant,
Les larmes s’endorment, la méfiance aussi.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.