NUIT DU DESTIN

Succombant à la solitude
Les empreintes de ton corps
Sur ma peau je t’ai laissé dessiner.

Savourant des mystères inconnus
Avec l’afflux de tes désirs
Mon corps je t’ai laissé enivrer.

Déambulant discret et silencieux
Dans mes bras je t’ai permis dormir.

C’était peut-être une seule nuit,
Nuit de passion que le destin m’a offert.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s