PAPILLON

Tel un papillon mes regrets passent
Effleurant furtif mes souvenirs,
Brisant sans le vouloir,

Le repos de mon cœur endormit.

Papillon à qui une larme froisse,
A qui un soupir peut vaincre,
Rien ne te presse à prendre ton envole 
Sans la passion tes couleurs tu perdras.

Mes regrets le monde parcourent
Cherchant, avec ses ailes délicates,
Des illusions et peut-être des vieux amours
Qui le temps a réussi à entraver.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s