CREPUSCULE

Par le chemin jaune du crépuscule
Je partirais parcourir les rêves de la vie.

Là, où l’herbe embrasserait mes pieds,
La brise caresserait ma peau,
Et mon cœur se comblerait des rêves.

Mon regard se perdrait dans l’horizon
Jusqu’à atteindre un sublime enchantement.

Alors, l’amour arriverait-il jusqu’à moi ,
Le charme serait-il simplement un rêve
Et el bonheur, seulement un risque ?

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s