UN SILENCIO

Hay un silencio, un suspiro
Que tímido se asoma,
Y un frio
Que penetra lento.

Hay un silencio, un vacío
Que sin compasión me atrae
Y un temblor
Que a mi cuerpo encierra.

Hay un silencio, un desierto
Que mis lágrimas acoge 
Y una pena
Que el infinito alcanza.

Hay un silencio, un desespero
De buscar en vano,
De andar para no encontrarte,
De desconsuelo
De nunca más escuchar tu voz.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s