JE TE DIRAIS

Si je pouvais, je te dirais
Que comme une pluie qui m’imprègne
Son tes mots que me captivent
Quand tu me parles d’amour,
Comme un déluge sont tes baisers
En glissant sur ma peau,
Comme une tempête est ton corps
Quand il se posse sur moi.

Mais enivré, en un seul soupir,
Si je pouvais, je te dirais
Que comme une tourmente
Sont le battements de mes entrailles
Quand je me donne à toi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s