MA NOSTALGIE

Je t’ai cherchée, je t’ai cherchée.
J’ai appris à te connaître dans mes rêves,
Je t’ai découverte dans mon destin,
Dans l’habitude de te posséder,
De t’avoir, de te sentir, de te parler.

Je t’ai abrité dans mon chagrin,
Tu as connu les ombres de mes mots absents,
Le silence qui recouvre ma peau
L’amour si loin de mon cœur.

Étrange journée, solitude dans la solitude.
J’ai touché la nuit, mon corps est devenu noir,
J’ai touché le soleil, mes mains se sont brûlées,
J’ai touché le ciel, je n’ai plus trouvé sa couleur.

Je t’ai cherchée,  je t’ai cherchée
Dans l’intervalle entre le temps et l’infini,
Dans les jours qui se prêtent à passer,
Par des routes déambulés pendant des siècles
Pour arriver à la réalité, et c’est tout!

Chaque sentiment déclencha une tourmente,
Chaque oubli, un débris de vie,
Chaque mur, des pierres sans promesses,
Chaque bruit, la trouvaille d’une autre frayeur.

Je t’ai cherchée,  je t’ai cherchée
Dans la raison de mon chagrin,
Dans la voix qui a oublié mon nom,
Dans la tristesse de chaque réveil.

Et je t’ai trouvée à découvert, Nostalgie,
En remplissant des siècles mes secondes,
Sans me laisser respirer pour me faire partir,
M’accablant de doutes pour m’obliger à rester.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s