JUVENTUD

Tu as été pour moi un abri
Quand la candeur et le délire
Tu m’as offerts
Et l’amour et la peine
Tu m’as montrés.

Dans le reflet de ton regard
Je me suis admirée
Avec la grâce et la beauté
Que tu m’as donnée.
L’orgueil et l’arrogance
Tu m’as demandé de contrôler.

Ton cœur m’a appris
De l’intégrité et la justice le sens
De la fureur et la passion l’évidence.

Jeunesse, devant toi toujours je m’incline.
Tu es celle qui naît et celle qui perdure,
Celle qui suspend le temps,
Celle qui veille sur les souvenirs
Uniquement pour te préserver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s