DÉSASTRE

Étoile
Qui se montra
A la première
Obscurité.
Pleurs,
Cris,
Peurs.
La lourdeur
Me prend
Par la main.

Souffrance
Intolérable
Est la solitude.

Démon
Qui rode,
Qui pille
Le temps
D’aimer
Le temps
De rêver.

Pleurs,
Cris,
Peurs,
L’obscurité
M’attend,
L’insupportable
Me ruine.

L’étoile
A l’aube
S’efface.
L’aurore
Du désastre
M’arrache.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s