ESPIRITU

El olvido
Una vida tomó.
Derribó los días,
Deshizo las noches,
Entorpeció el amor.

Los labios se cierran,
Los ojos se fijan,
Se exhortan los recuerdos,
Deambula la confusión.

El corazón insiste,
Se empuña el olvido,
Se rompe el absurdo
Un latido,
La luz del espíritu aflora.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s