RÊVE OU CHIMERE

C’était  comme un rêve, une chimère
Quand je t’ai vu furtivement passer
Ramassant tes baisers  tes désirs, ton amour,
Emportant les yeux que j’ai tant aimés,
Ton corps, que mes nuits ont enflammé.

C’était comme un rêve, une chimère
Te chercher ensuite derrière les étoiles
Et, continuer à t’aimer,
Maintenant que tu n’es plus à moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s