TAMPOCO

No fue un encuentro,
Ni fugaz, tampoco casual,
Ni deseado, tampoco evitado
Ni cálido, ni tampoco indiferente.

No fue un encuentro de estupor,
Inesperado, desconcertante, silencioso,
Una mirada hacia mí, sitio para la duda,
Es el tiempo o el deseo que me falta
Para sentir aún latir el corazón?

No fue un momento,
Ni triste, tampoco angustiado
Ni amistoso, tampoco alejado
Cuando los años
A mi espejo asomaron
No encontré lo que amé
Tampoco lo que perdí
Solo instantes que pasaron, pasaron.

Fue el momento de un encuentro
Cuando los dos rostros en mi ser
No logré tampoco acomodar.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

NON PLUS

Ce ne fut pas une rencontre
Ni éphémère, ni éventuelle non plus,
Ni souhaitée, ni évitée non plus
Ni chaleureuse, ni indifférente non plus.

Ce ne fut pas une rencontre de stupeur,
Inattendue, déconcertante, silencieuse,
Un regard vers moi, place au doute,
Est-ce le temps ou le désir qui manque
Pour sentir encore battre mon cœur ?

Ce ne fut pas un moment
Ni triste, ni angoissé non plus,
Ni amical, ni distant non plus.
Quand les années
A mon miroir se sont montrées
Je n’ai plus trouvé ce que j’ai aimé,
Non plus ce que j’ai perdu
Seul des instants qui sont passés, passés.

Ce fut le moment d’une rencontre
Quand les deux visages de mon être
Je n’ai pas réussi à accorder non plus.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

TAMBIEN TE AMO

Si con emoción me miras
Sin temor me tocas,
Me besas sin aprehensión
Y a mi ser tomas con pasión.

Si en tus manos cabe mi existencia,
En tu corazón mis sueños
En tus caminos mis pasos
Y en tu cuerpo mis temores.

Si me acoges como soy
Con mis culpas y tormentos
Y recibes con amor mi vida,
Podré decirte entonces
Que yo también te amo.


Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

MOI AUSSI JE T’AIME

Si avec émotion tu me regardes,
Sans crainte tu me touches,
Tu m’embrasses sans appréhension,
Et tu me prends avec passion.

Si dans tes mains tient mon existence,
Et dans ton cœur mes rêves,
Dans ton chemin mes pas,
Et dans ton corps mes épreuves,

Si tu m’accueilles comme je suis,
Avec mes fautes et tourments,
Si tu reçois avec amour ma vie
Je pourrai te dire alors
Que moi aussi je t’aime


Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.


MI OTOÑO

La vida, que sus razones tendría,
En mi otoño sus ojos fijó.
Mis pasos entonces olvidaron las sendas
Que, andadas de tantas maneras,
Ocasos y auroras me hicieron traspasar.

Razones también tendría
Para entorno de mi abandonar
Lo que quise ser y no pude,
Lo que pude ser y olvidé,
Promesas quizás aún pendientes,

Y aquello que logré o que nunca realicé.

Fue así como un dilema encontré,
Detenerme, decidirme, escoger
O simplemente a la existencia escapar.

Pero poniendo a sus espaldas la vida,
Sus razones, sus lamentos y temores,
Mi otoño, aunque tenue y cansado
De nuevo se echó a andar.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

MON AUTOMNE

La vie, avait-elle ses raisons,
Pour sur mon automne ses yeux poser.
Alors mes pas ont oublié les sentiers,
Qui, si diversement parcourus
Des crépuscules et des aurores
M’ont aidé à traverser.

Avait-elle aussi des raisons
Pour autour de moi abandonner

Ce que j’ai voulu être et je n’ai pas pu,
Ce que j’ai pu être et j’ai oublié,
Des promesses peut-être en attente
Avec ce que j’ai accompli

Ou que je n’ai jamais réalisé.

Ainsi, un dilemme à moi s’est imposé
M’arrêter, me décider, choisir
Ou simplement de l’existence échapper.

Mais en mettant sur ses épaules, la vie,
Ses raisons, ses regrets, ses craintes,
Mon automne, même faible et fatigué
S’est remis à marcher.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

CAMINANTE

Afficher l’image source

Sin razones ni derechos naciste
Pero la vida miserable que te agobió
La firmeza de voluntad te dio.

Caminante de puño determinado
Mirada profunda de fuego y amor
Cargado de ideales el corazón,
Como en un sueño tu ruta comenzó.

Un rapaz anuncia la premonición
Podrá ser que tus ambiciones
Tus pasos no las alcanzarán.

Buscando sin fatiga la verdad,
Quizás el camino no tocarás,
Pero el camino,
Del caminante su pie acechará.

Caminante, siempre andando
Tu audacia la infamia derribará,
Aquella que discrimina
Que ilusiones logra soslayar.

Sin razones ni derechos naciste
pero la vida miserable que te agobió
la firmeza de voluntad te dio.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

MARCHEUR

Afficher l’image source

Sans raisons ni droits tu es né.
Mais la vie misérable qui t’a accablé
La fermeté de volonté t’a donné.

Marcheur aux poings fermés,
Regard profond de feu et d’amour,
Ton cœur emplit des idéaux
Tel un rêve, ta route a commencé.

Un rapace annonce son intention
Il se peut que tes ambitions
Tes pas ne les atteindront.

Sans fatigue tu cherches la liberté
Peut-être ton chemin tu ne le toucheras pas
Mais le chemin,
Du marcheur son pied guettera

Marcheur, toujours en marchant
Ton audace L’infamie abattra
Celle qui discrimine
Et s’obstine à dérober les illusions.

Sans raisons ni droits tu es né
Ta misera vie presque à murir
La fermeté de volonté t’a donné.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

GUIDE

Si je croyais que la vie était une bataille
Et L’oubli était mon ennemi crucial    
Qui alors me servirait de guide
Pour l’abattre sans être tenu de mourir.

Si je pensais que limpide était la source
De l’eau qui laverait mes blessures,
Qui alors me servirait de guide
Pour dans ce fleuve me laver

Si je croyais qu’en ouvrant mes bras
Ton corps je pouvais contenir
Qui alors me servirait de guide
Pour pouvoir ton être rencontrer

Si je croyais que dans tes rêves
Nous pouvons encore nous aimer
Qui alors qui me servirait de guide
Pour tes fantasmes rattraper.

Contrat Creative Commons

Ce(tte) création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.