UNE HISTOIRE

C’est l’aube qui malicieuse surprend
Les visages réunis, les yeux éveillés,
Étreintes qui serrent les corps
Et deux cœurs qui détiennent l’amour.

C’est une histoire qui la délice garde,
C’est la complicité d’un premier ardeur,
Sont les revers qui la vie ordonne
Et la simplicité qui reste pour s’aimer.

C’est la jeunesse qui à la fatigue s’oppose,
Sont les souvenirs qui à l’oubli s’affrontent,
C’est la beauté que avec le temps perdure,
C’est la tendresse que les années savent garder.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s